Trouver mon parcours Trouver mon parcours

Qui peut circuler sur le RAVeL ?


Tout le RAVeL est-il accessible aux cavaliers ?
  • Non.

    La circulation sur le RAVeL est régie par l'article 22quinquies du Code de la Route ayant trait à la circulation sur les chemins réservés aux piétons, cyclistes et cavaliers. " Ne peuvent circuler sur ces chemins que les catégories d'usagers dont le symbole est reproduit sur les signaux  F99a ou F99b placés à leurs accès. " Donc, seules les sections du RAVeL délimitées par le signal F99a ou F99b comprenant le symbole du cavalier sont accessibles aux cavaliers. Ainsi, pour des raisons de sécurité, les sections du RAVeL aménagées sur les chemins de halage ou qui présentent une largeur réduite sont en général interdites aux cavaliers. Notons que les attelages ne sont officiellement pas autorisés sur le RAVeL.


Et les personnes à mobilité réduite ?
  • " Sont assimilées aux piétons les personnes qui conduisent à la main une brouette, une voiture d'enfant, une chaise roulante ou tout autre véhicule sans moteur n'exigeant pas un espace plus large que celui nécessaire aux piétons et les personnes qui conduisent à la main une bicyclette, un cycle motorisé ou un cyclomoteur à deux roues ".

Le RAVeL est-il interdit à tout véhicule à moteur ?
  • Normalement, oui.

    Si le principe du RAVeL est de proposer des chemins à l'écart de la circulation automobile, celle-ci n'est toutefois pas interdite sur l'ensemble du réseau. Il existe effectivement des dérogations prévues à l'article 22quinquies du Code de la Route :

    " Toutefois, peuvent également emprunter ces chemins :

    • les véhicules prioritaires (police, ambulance, pompier), lorsque la nature de leur mission le justifie ;
    • moyennant autorisation délivrée par le gestionnaire desdits chemins, aux conditions qu’il détermine :
      • les véhicules de surveillance, de contrôle et d’entretien de ces chemins ;
      • les véhicules des riverains et de leurs fournisseurs ;
      • les véhicules affectés au ramassage des immondices. "

Sur les chemins de halage, la catégorie des riverains comporte notamment des bateliers ou des pêcheurs qui ont des difficultés pour marcher, pour autant qu'ils aient reçu une autorisation dûment délivrée par la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques

En dehors de ces dérogations, la circulation de véhicules à moteur est formellement interdite. Et tout agent de police peut dresser procès-verbal à l'encontre d'un contrevenant.

Nous rappelons que " la vitesse est limitée à 30 km par heure maximum " sur le RAVeL.


​Les vélos à assistance électrique sont-ils autorisés sur le RAVeL ?
  • Peuvent circuler sur le RAVeL :

    • Les vélos à assistance électrique (Code de la Routearticle 2.15.1) rentrent dans la classification de « cycle » s’ils disposent d'un moteur électrique d'appoint d'une puissance nominale continue maximale de 0,25 kW, dont l'alimentation est réduite progressivement et finalement interrompue lorsque le véhicule atteint la vitesse de 25 km/h, ou plus tôt si le conducteur arrête de pédaler.
    • Les cycles motorisés  (Code de la Route article 2.15.3)Le code de la route différencie les « cycles » des « cycles motorisés », homologué L1e-A, qui en plus des vélos à assistance électrique, disposent d’un moteur d’aide au pédalage et une capacité automoteur maximale (électrique ou à combustion) inférieure ou égale à 1 kW, dont l’âge minimum du conducteur est de 16 ans, et pour lesquels un certificat de conformité est nécessaire.  L’alimentation du système auxiliaire de propulsion est également interrompue lorsque le véhicule atteint la vitesse de 25 km/h, ou plus tôt si le conducteur arrête de pédaler.

Les tricyles et les quadricycles (cuistax) sont-ils autorisés sur le RAVeL ?
  • Non, car les tricycles et quadricycles ne sont pas nommés à l'article 22quinquies du Code de la Route, contrairement à l'article22octies (chemins réservés aux véhicules agricoles). Toutefois, si les tricycles et quadricycles font moins de 1 mètre de large, il peuvent alors être assimilés à une bicyclette et il peuvent donc circuler sur le RAVeL. C'est assez logique ; plus larges, ils gêneraient les autres usagers (croisement, etc.).

Les speed pedelecs sont-ils autorisés sur le RAVeL ?
  • Non, car le symbole des speed pedelecs n'est pas reproduit sur les signaux F99a ou F99b délimitant une section du RAVeL. De plus, les speed pedelecs risquent de mettre en danger ou gêner les autres usagers du RAVeL, ce qui ne répond plus à l'article 22quinquies du Code de la Route.

Les segways, les trottinettes électriques et les chaises roulantes électriques sont-ils autorisés sur le RAVeL ?

Il convient de se référer à plusieurs articles du Code de la Route :

  • Article 2.15.2. " Le terme "Engin de déplacement" désigne :

1° soit un ″engin de déplacement non motorisé″, c’est-à-dire tout véhicule qui ne répond pas à la définition de cycle, qui est propulsé par la force musculaire de son ou de ses occupants et qui n’est pas pourvu d’un moteur.

2° soit un ″engin de déplacement motorisé″, c’est-à-dire tout véhicule à moteur à deux roues ou plus qui ne peut, par construction et par la seule puissance de son moteur, dépasser sur une route en palier la vitesse de 18 km/h. "

Exemples d’engins de déplacement non motorisé : patins à roulette, trottinette, skateboard, monocycle, chaise roulante, etc.

Exemples d’engins de déplacement motorisé : trottinettes électriques, des chaises roulantes électriques pour personnes à mobilité réduite, segways, etc. dont la vitesse maximale est de 18km/h.

  • Article 7bis. Règles applicables aux utilisateurs d’engins de déplacement .

Les utilisateurs d’engins de déplacement suivent les règles applicables aux piétons lorsqu’ils se déplacent à l’allure du pas et les règles applicables aux cyclistes lorsqu’ils se déplacent plus vite qu'à l’allure du pas.

  • Article 82bis. " Largeur maximale des engins de déplacement.

La largeur maximale d’un engin de déplacement est d’1 mètre. "

 

Donc, en résumé, les segways, les trottinettes électriques et les chaises roulantes électriques sont autorisés sur le RAVeL pour autant que ces engins aient une largeur maximale de 1 mètre et que leur vitesse maximale soit de 18km/h.


Mon chien peut-il m’accompagner sur le RAVeL ?
  • Oui ... à condition de le tenir en laisse et de respecter les règlements communaux, notamment en ce qui concerne les "chiens dangereux".

  • De plus, sachez qu'il vous faudra ramasser ses déjections sous peine d'amende. Il vous incombe aussi de prendre toutes les précautions nécessaires pour l'empêcher de porter atteinte à la commodité des autres usagers et à la sécurité publique.


frisepicto