Trouver mon parcours Trouver mon parcours

Reconnaître le RAVeL

Le RAVeL est officiellement défini comme suit (Arrêté du Gouvernement wallon du 30 janvier 2014) : " Les voies ouvertes exclusivement aux usagers non motorisés tels que les cyclistes, les piétons et les cavaliers, réunissant des conditions suffisantes de largeur, de déclivité et de revêtement pour garantir une utilisation sécurisée des usagers de toute capacité, et ayant pour emprise soit un chemin de service le long des voies hydrauliques ou des grands ouvrages hydrauliques, soit une assiette de voies de chemin de fer désaffectées, soit une voirie existante ou à créer, constituent le Réseau Autonome des Voies Lentes ou dénommé RAVeL ".


R pour Réseau

La notion de réseau est un élément essentiel dans la conception du RAVeL. Il s'agit de développer un ensemble de voies reliées entre elles pour couvrir, à terme, l'ensemble du territoire wallon. Le RAVeL vient ainsi s'ajouter aux deux autres réseaux de voiries en Wallonie gérés par la Région wallonne, les autoroutes et les routes régionales.

 

 

A pour Autonome

 

Une des caractéristiques principales du RAVeL est son autonomie physique par rapport aux autres réseaux routiers. Mis à part les différents croisements, les voies du RAVeL sont en effet en site propre, hors de toute circulation motorisée.

 

 

Ve pour Voies

Le RAVeL s’appuie essentiellement  sur les chemins de service le long des voies hydrauliques et des grands ouvrages hydrauliques (communénement appelés chemins de halage) ainsi que sur les lignes de chemin de fer désaffectées et les anciennes voies ferrées vicinales. Il s’agit de voies publiques, régies par le Code de la Route.

 

 

L pour Lentes

Le RAVeL est réservé aux usagers lents, c'est-à-dire non motorisés. Il s'agit principalement des piétons, y compris les personnes à mobilité réduite, des cyclistes, des rollers, ou encore des cavaliers lorsque les conditions le permettent. La vitesse est limitée à 30 km/h maximum.
Les vélos électriques sont autorisés pour autant que le moteur électrique d'appoint soit d'une puissance nominale continue maximale de 0,25 kW, dont l'alimentation est réduite progressivement et finalement interrompue lorsque le véhicule atteint la vitesse de 25km/h, ou plus tôt si le conducteur arrête de pédaler.


En dehors de nos frontières, on parle le plus souvent de voies vertes pour désigner les voies de communication autonomes réservées aux déplacements non motorisés. Le RAVeL est ainsi constitué de voies vertes, mais on ne peut pas pour autant dire que toutes les voies vertes en Région wallonne font partie du RAVeL. Ne sont en effet intégrées au RAVeL que les voies vertes gérées par l'Administration de la Région wallonne.

En savoir plus sur le RAVeL :


frisepicto